– Durex recrute –

Le groupe SSL Healthcare, maison mère de Durex, déploie un vaste dispositif de communication online.

Les enquêtes consommateurs se suffisent pas, en tout cas plus, pour les fabricants de préservatifs. Obtenir des informations utiles sur les produits qu’ils proposent est difficile car ce sujet taboo touche de près l’intimité des individus.

« Il est difficile d’obtenir de vraies informations sur le sujet, témoigne Emma Berger, directrice marketing de SSL Healthcare. Parler en détails de ses relations sexuelles n’est pas toujours socialement valorisant, et les gens sont souvent gênés. Mais Internet casse cette barrière car personne n’est en face de pour vous juger, c’est pour cela que nous avons eu l’idée de recruter des testeurs sur le Web pour réaliser une enquête 100 % en ligne ».

Le projet est ambitieux, Durex souhaite en effet recruter 20.000 testeurs. Et pour cela, la marque a besoin d’attirer vers elle au moins 35.000 personnes afin de pouvoir composer un échantillon représentatif de ses clients. Et en particulier les 18/25 ans, qui sont près de 60 % à utiliser des préservatifs et qui totalisent 50 % du marché.

Durex choisit de jouer la carte du viral avec un dispositif allant du 27 mars au 30 avril 2007. La société a commencé par créer un site, Durextesteurs.fr, sur lequel les internautes peuvent s’enregistrer pour recevoir un préservatif gratuit et participer à l’enquête. En prime, Durex propose trois vidéos humoristiques, des e-cards, ainsi qu’un lien vers son site marchand, qui depuis le début de l’opération a quadruplé son audience et doublé ses ventes.

Pour le faire connaître, Durex a principalement axé son plan média sur des sites de rencontre pour jeunes, comme Spiceyou.com ou Meexup ainsi que des sites relayeurs de tendances, comme MySpace, Novaplanet.com et Technikart.com. Les formats choisis sont les bandeaux et/ou l’habillage de pages.

Concernant le déploiement de la campagne, des hommes sandwich distribuaient des affichettes pour promouvoir le site. Ils ont écumés les campus et universités des 5 plus grandes villes étudiantes de France : Paris, Bordeaux, Lille, Toulouse et Lyon. Au total, 40.000 de ces affichettes pensées comme des coupons d’offres de services à découper, comme on en trouve chez des commerçants, ont été distribuées. Enfin, cinq panneaux d’affichage en 4X3 ont été disposés dans Paris. « Cela nous coûte plus cher que si nous avions mis en place des enquêtes de consommation classiques. Mais nous pensons que les résultats seront plus fiables, ce qui sera bénéfique tant pour nos équipes techniques que marketing ».

Malgré le scepticisme de Durex en élaborant ce projet, au total, plus de 60.000 personnes se sont inscrites, soit bien plus que ce qu’il escomptait.

janvier 10, 2010. Étiquettes : , . Durex.

Laisser un commentaire

Be the first to comment!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Trackback URI

%d blogueurs aiment cette page :