– Dépistage –

Une campagne de prévention du VIH signée McCANN Paris Le 19 juin 2008, et lancé par  l’Institut National de Prévention et d’Education pour la Santé (INPES).

Une campagne pour placer le dépistage au cœur de la stratégie de prévention: « Avant d’arrêter le préservatif faite le test »

Le dispositif d’information repose sur une campagne télévisée, déclinée en presse et en affichage.

** Support Télé**

–> 1er spot: Un couple hétérosexuel

–> 2ème spot: Un couple homosexuel masculin

–> 3ème spot: Un couple africains hétérosexuel

Le Ministère de la santé, de la jeunesse, des sports et de la vie associative et l’INPES ont lancé, en 2008, une campagne rappelant qu’avant d’arrêter le préservatif, il est indispensable de faire un test de dépistage du VIH.

Il s’agit d’inscrire le test de dépistage du sida, au même titre que l’utilisation du préservatif, dans le parcours de prévention des couples.

En effet, l’usage du préservatif doit être poursuivi jusqu’aux résultats du test de dépistage ; il ne peut être arrêté pour des raisons affectives ou parce que le couple se stabilise et se sent engagé.

En 2006, en France, 5 millions de tests de dépistage du VIH ont été réalisés et 6 300 personnes ont découvert leur séropositivité. Deux populations restent particulièrement touchées par le VIH : les homosexuels masculins et la population d’Afrique subsaharienne vivant en France. Ce qui explique le choix des acteurs pour ces spots publicitaires.

En France, le recours au préservatif lors du premier rapport sexuel tend à augmenter.                                                     En 1988, son utilisation était de 15,2% la première fois, contre 86% entre 2002 et 2005.

** Support Affichage **

Une campagne de teasing avec deux visuels, un homme d’une part une femme de l’autre, avec l’accroche « N’y pense même pas » ont été mises en place en affichage et en presse du  25 janvier au 20 février 2008.
Le message, révélé le 4 février, a repri les mêmes visuels accompagnés de la signature de la campagne.

** Support Radio**

Deux spots radio diffusés du 2 au 17 février 2008 sur les stations de radio locales et sur une sélection de stations en métropole. Ils reprennaient le même principe que la campagne TV mais c’est en chanson que l’homme tente de convaincre la femme (une version gospel, une version Rn’B). Une voix off présentait la signature de la campagne,  rappellant que le test de dépistage est anonyme, confidentiel et gratuit et renvoiyait sur Sida info service.

L’INPES n’y va pas de main morte! Puisqu’il se sert de tous supports médias les plus convoités pour diffuser leur message de « haute importance ». Le message est sans doute entendu et vu partout et par tous, mais quand n’est-il de son application?

décembre 26, 2009. Étiquettes : , , , . INPES.

One Comment

  1. – N’y pense même pas! - « Condom'munication replied:

    […] à faire un test de dépistage avant l’arrêt du préservatif. (voir l’article ” Dépistage […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Trackback URI

%d blogueurs aiment cette page :