– A qui en parler? –

Roselyne Bachelot, Ministre de la Santé, de la Jeunesse, des Sports et de la Vie Associative, a lancé en 2008 une campagne de communication sur la contraception, en présence de M. Philippe Lamoureux, Directeur Général de l’INPES. Cette campagne avait pour objectif de favoriser le dialogue et de promouvoir la diversité de l’offre de moyens de contraceptions et d’impliquer plus les professionnels de santé.

Trois spots TV et trois spots radio ont été réalisés, jouant sur la carte de l’humour sur les thèmes de : l’oubli de la pilule, la contraception d’urgence et l’usage du préservatif. Ils ont été diffusé entre le 4 et le 28 mais 2008. La campagne a également été présente sur les téléphones mobiles via un mini site wap offrant plus d’interactivité.

« Vous ne pouvez pas parler de contraception autour de vous ? Parlez-en avec nous » : Campagne de communication de l’Institut National de Prévention et d’Education pour la santé.

–> 1er spot

Deux jeunes garçons marchent dans la rue, au moment où l’un des deux ‘se lance’ et ose quelque peu expliciter ses questionnements. Il est clair qu’il n’a aucune idée du ‘mode d’emploi d’un préservatif masculin, mais il a conscience d’une chose, celle de se trouver ridicule de ne pas le savoir. Il appréhende alors la réaction de son ami, où ce dernier aura aucune pitié de le laisser dans l’ignorance. D’un air moqueur il se contentera de répondre que c’est une évidence de savoir ce genre de choses.

L’INPES a pour but dans ce spot de mettre en avant le fait que les jeunes sont souvent, et encore, dans l’ignorance. Et souligne qu’il est là pour justement y répondre, puisqu’il a conscience que les jeunes connaissent un milieu, familiale et/ou amical plutôt hostile à ce sujet.

–> 2ème spot

Deux jeunes femmes ont une conversation sur l’utilisation de la contraception d’urgence, censée être privée, pendant un cours de classe. Le lieu et le moment sont donc complètement inapproprié…Et c’est ce que recherche l’INPES, puisque ce spot a pour but de certifier leur confidentialité et leur lieu plus serein.

–> 3ème spot

Celui-ci nous expose maintenant deux sexes oppposés, pour illustrer le manque total de compréhension entre les deux sexes sur ce sujet. Puisqu’un sentiment de mal à l’aise par rapport à ça apparaît nettement. La fille va se montrer complètement fermé au sujet sur l’oubli de la pilule. D’autant plus qu’ils sont dans un lieu non propice à ce genre de conversation puisqu’ils se trouvent dans un moyen de transport.

****

L’INPES (Institut National de Prévention et d’Education pour la Santé) a mené une enquête en 2007 sur « Les Français et la contraception » et celle-ci a souligné une méconnaissance encore trop importante du fonctionnement du corps, du cycle féminin et de la sexualité dans sa dimension physiologique. Elle met également en évidence des idées reçues fausses, de mauvaises représentations de la contraception et des tabous. Par exemple, 64 % des Français considèrent à tort qu’il existe des jours sans aucun risque de grossesse si l’on surveille bien son cycle. Cette enquête montre qu’il faut redoubler d’efforts dans les prochaines campagnes sur la contraception.

–> Une autre campagne de l’INPES, ICI avec un concept à la hauteur de l’effet escompté

novembre 21, 2009. Étiquettes : , , . INPES.

One Comment

  1. – Témoignages - « Condom'munication replied:

    […] Témoignages – L’ Inpes lance la diffusion de cinq spots télévisés en cette fin d’année 2009, à loccasion de la […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Trackback URI

%d blogueurs aiment cette page :